apnée du sommeil symptômes

Si une apnée du sommeil est suspectée, il est important de se faire tester. Les ronflements, les pauses respiratoires pendant le sommeil, les maux de tête matinaux, les problèmes de mémoire et la somnolence diurne sont des signes avant-coureurs. Le traitement de l'apnée du sommeil peut réduire le risque d'hypertension artérielle, de diabète, de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral.

Un médecin responsable

Pour pouvoir respecter vos cotisations de Sécurité Sociale, vous devez au préalable prendre rendez-vous avec votre médecin traitant. Le médecin de famille connaît les antécédents médicaux du patient et peut poser un premier diagnostic après une courte conversation. En général, une description des symptômes et des tests de laboratoire peut aider à identifier les causes, à évaluer les conséquences possibles et à évaluer les risques. En fonction des résultats, le médecin traitant orientera le patient vers un spécialiste pour un diagnostic plus approfondi. Il s'agit généralement d'un oto-rhino-laryngologiste ou d'un pneumologue.

Le pneumologues

La rencontre avec un pneumologue est une étape essentielle du dépistage de l'apnée du sommeil. En plus des allergies, de l'asthme et du syndrome d'apnée du sommeil, il traite également divers cancers tels que la MPOC (maladie pulmonaire obstructive chronique), la tuberculose, le cancer du poumon et le cancer de la plèvre. Il cherche à trouver la cause des plaintes du patient par l'examen.

Pour confirmer le syndrome, il vous pose diverses questions. Ensuite, accédez à un enregistrement de sommeil appelé polygraphe. Ce test peut se fait à la maison ou dans un centre médical spécialisé. Entre autres choses, il est utilisé pour mesurer le débit respiratoire, calculer les taux d'apnée et étudier les mouvements de votre corps pendant que vous dormez. Après obtention du résultat, il vous propose un traitement adapté selon votre niveau de maladie.

L’ORL

Un oto-rhino-laryngologiste (ORL) intervient également dans le dépistage de l'apnée du sommeil. Il examine les voies respiratoires pour identifier la source du problème : luette ou amygdales géantes, végétations adénoïdes, déviation de la cloison nasale, position de la mâchoire, etc. L'examen physique comprend généralement une tomodensitométrie de la cavité nasale et un polygraphe. A l'issue de ces examens, l'ORL peut conseiller au patient de faire une rhinoplastie.

Le cardiologues

Les symptômes de l'apnée du sommeil et les maladies cardiovasculaires sont souvent associées. La respiration interrompue augmente le risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral. À cet égard, les cardiologues doivent rechercher la possibilité d'apnée du sommeil si le patient souffre d'hypertension ou d'arythmie cardiaque.

Le nutritionniste

La perte de poids est souvent une condition essentielle dans la lutte contre l'apnée du sommeil. En effet, le surpoids et l'obésité entraînent des amas graisseux qui bloquent le passage de l'air dans les voies respiratoires. Cette situation entraîne l'arrêt de la respiration pendant le sommeil. Le rôle du nutritionniste est d'accompagner le régime alimentaire du patient pour perdre du poids afin de limiter les apnées.

Le sophrologue

Le sophrologue contribue également à améliorer le quotidien de la victime. Cela l'aidera à travailler sa respiration, à renforcer son esprit, à mieux suivre tous les traitements (appareils PAP, appareils orthopédiques, etc.) qui lui sont administrés et à limiter les problèmes respiratoires.

Retrouvez plus d'informations sur les différents symptômes de l'apnée du sommeil chez Sleepdoctor.